Coraline Mariani

Diététicienne Nutritionniste

1.

La prise de rendez-vous

Le début du changement passe par vous. Nous travaillerons en équipe mais vous êtes l'acteur principal 

2.

La rencontre

Pendant une heure nous pourrons échanger, autour d'une boisson chaude, dans un parc, dans votre cuisine..., sur vos valeurs et vos objectifs, et sur ce que vous attendez de moi 

3.

Le suivi et les consultations

Des rendez-vous plus courts et réguliers fixés selon vos objectifs et vos besoins. Un suivi inter-séance grâce à une application connectée. 

4.

Bilan et ré-évalutation

Le travail n'est pas fini, le suivi est efficace dans la durée. Le but est de vous rendre autonome. Nous fixerons des bilans ensemble et redéfinirons les objectifs si besoin 

 
Mon Approche

Je travaille avec vous, pour vous. Je vous propose un accompagnement avec vos propres objectifs, pour vous soutenir dans vos projets de vie, assaisonné de conseils d'une professionnelle de la nutrition.

La diététique décomplexée, venez partager un moment avec moi

IMG_1594.jpg
A propos de moi

Je suis diététicienne nutritionniste depuis 2019, j'ai obtenu un Diplôme Universitaire de spécialisation en diététique de l'enfant et de l'adolescent en 2021.

Dynamique, souriante et parfois pétillante, votre diététicienne  est une réelle épicurienne 

Pourquoi consulter ?

Manger rythme notre quotidien, cela nous rapproche, nous fait plaisir, nous fait grandir, nous apprend, nous fait culpabiliser aussi parfois.

Un repas doit toujours être un moment agréable, il existe de multiples raisons de consulter une diététicienne. Mon but est de vous apporter un meilleur confort de vie, je propose des séances adaptées à chacun.  

1.

Mon corps / Mon bien être

2.

Ma Maladie

3.

Un Projet de vie

4.

Enfants et adolescents

5.

Nos aînés

“J'ai fait disparaître de la maison toutes les choses qui font grossir

 

c'était délicieux.”

— L'afficherie

“CALORIES nom féminin

 

petites créatures qui vivent dans les placards et recousent les vêtements la nuit pour les rendre plus petits.”

— L'afficherie